Des éleveurs passionnés valorisent les races bretonnes

Ecrit le 30/08/16 
Porc blanc de l'Ouest, mouton d’Ouessant, coucou de Rennes, vache Armoricaine… Au Pays de Brest, des éleveurs passionnés valorisent ces races locales qui ont frôlé l’extinction.

Les races locales de Bretagne

L’intensification de la production agricole, à partir des années 1950, a bien failli signer la complète disparition des races locales bretonnes, remplacées par des races plus productives.

Les animaux issus de ces races locales présentent pourtant des caractéristiques avantageuses. Résistants, ils s’adaptent aisément à leur milieu ; économes en ressources alimentaires, leurs qualités gustatives d’exception sont très prisées des particuliers et des restaurateurs. Dans le souci de préserver ce patrimoine, plusieurs producteurs du Pays de Brest ont fait le choix d’élever ces races rustiques à croissance lente, en élevage sur paille, nourris aux céréales ou à l’herbe.

Races  locales  en  Pays  de  Brest  :  suivez  le  guide  !

La Ferme de Kerangueven
>> La Ferme de Kerangueven à Pont-de-Buis-lès-Quimerch

La famille Kerangueven élève un petit troupeau de vaches laitières Froment du Léon et vaches Armoricaines, ainsi que des porcs Blanc de l'Ouest. Ils transforment à la ferme le lait et la viande et vendent au détail leurs produits sur les marchés :

  • La vache Froment du Léon nourrie à l’herbe est réputée pour son lait riche et hautement fromageable. Elle offre une grande variété de produits (gros lait, yaourts, fromage blanc, beurre, tommes).
  • La vache Armoricaine est rustique, sa viande très persillée.
  • Le porc Blanc de l’Ouest en élevage sur paille est nourri aux céréales. L’animal est plus gras et offre une viande très goûteuse.


Porc Blanc de l'Ouest - La Ferme de Kernivinen
>> La Ferme de Kernivinen à Argol

Sur son exploitation en agriculture biologique, Maud Guérin élève volailles et porcs Blancs de l’Ouest (un verrat et deux truies) pour leur robustesse et pour leur chair.

La ferme Deomp d'ar ger
>> La Ferme Deomp d'ar ger à Landévennec

Dans la volonté de conserver le patrimoine génétique et gustatif des races locales à faible effectif, Pauline Pensec élève des moutons de Belle-Ile et des porcs Blancs de l'Ouest. Les produits issus de cet élevage sont valorisés en vente directe et en livraison à domicile :

  • Le mouton Belle-Ile très rustique, bien adapté aux terrains bretons. Sa viande est rosée et très savoureuse.
  • Le porc Blanc de l’Ouest, nourri une partie de l'année aux céréales de l'exploitation et logé sur paille.


Coucou de Rennes - Les Délices de Kerivoal
>> Les Délices de Kerivoal à Saint-Eloy

Dans leur exploitation en agriculture biologique, Jacques et Nicole Le Lann élèvent une vingtaine de poules Coucou de Rennes pour leur production d’œufs. Les poulets vendus à la ferme sont recherchés pour la finesse et le goût de leur chair.

Coucou de Rennes - Basse-cour Toujours
>> La Basse-cour Toujours à Plourin

Soucieux de privilégier la qualité, le lien direct avec le consommateur, de redonner sa valeur à l’élevage, Gilles Francès élève avec soin poules pondeuses, pintades, cailles, oies… Gilles a choisi les poules Coucou de Rennes pour leur capacité à pondre (jusqu’à 250 œufs dans l’année !) et pour leur chair de qualité, à la texture et au goût fins.

Mouton d'Ouessant
>> La Ferme insulaire de Quéménès à Molène

Soizic et David Cuisnier, en agriculture biologique sur l’île de Quéménès (Molène), élèvent un troupeau de moutons, de brebis et d'agneaux de races Ouessant et Landes de Bretagne pour la viande. Le mouton d’Ouessant aux cornes enroulées, est de petite taille. Il se contente d’une nourriture maigre et vit toute l’année au grand air.

>>> Je découvre les races de Bretagne

- Crédit photo : Fédération des Races de Bretagne •  S. Chajari, Pays de Brest -

N'hésitez pas à nous faire partager votre expérience et vos conseils sur notre page Facebook ou en commentaire de cet article.

Les avis consos

Pas de commentaires, soyez le premier à poster un commentaire.

  • Ajouter un avis
  • Commentaire à propos "Des éleveurs passionnés valorisent les races bretonnes"